Slider

Cryothérapie corps entier

Maison du Mieux-être et son espace de cryothérapie

Notre espace offre une prestation novatrice en Auvergne, dans le secteur de la remise en forme, de la récupération, de l’amincissement, de la gestion de stress et de l’accompagnement thérapeutique par le froid.

La cryothérapie corps entier (CCE) est étudiée et pratiquée dans le domaine de la récupération des sportifs de haut niveau par l’INSEP à Paris ainsi que  dans de nombreux autres pays. Ces études montrent que de nombreux champs d’application sont possibles. Maison du Mieux-être permet leur accessibilité à un plus grand nombre de personnes dès aujourd’hui.

La technologie mise en œuvre utilise la décompression de l’azote liquide pour atteindre très rapidement des températures extrêmes (jusqu’à -140°). Les sujets qui y sont exposés, pour une durée variant entre 1 à 3 minutes selon les cas, développent des réflexes de lutte contre le froid qui génèrent des effets positifs sur tout un ensemble de pathologies et de traumatismes.

Notre espace de cryothérapie a la chance de bénéficier des dernières avancées d’une discipline encore peu rependue dans l’hexagone. Que vous soyez un particulier désireux d’une cure tonifiante, un médecin traitant un malade atteint d’une pathologie couverte par les indications de la CCE, un sportif nécessitant une aide à la récupération ou un dirigeant de club voulant optimiser la préparation de ses athlètes, n’hésitez pas à nous contacter. Notre centre dispose d’une cabine individuelle de marque JUKA qui nous permet de répondre à toutes demandes en matière de cryothérapie corps entier.

La cryothérapie, les bienfaits du froid et ses indications

Cryothérapie corps entier

La Cryothérapie Corps Entier  est apparue au Japon dans les années 70 sous l’impulsion du Pr YAMANOUCHI. Elle a été utilisée en Allemagne quelques années plus tard, puis dans toute l’Europe de l’Est et tout particulièrement en Pologne où la technique est très répandue. Depuis 2009, elle a gagné la France à l’INSEP. Il s’agit de l’exposition d’un patient à des températures extrêmes comprises entre –120°C et –140°C pour une période de temps variant de 1 à 3 minutes. Cette exposition a pour conséquence de provoquer sur le sujet des effets hormonaux et biochimiques qui améliorent considérablement ses prédispositions à l’analgésie – en clair, au soulagement des douleurs corporelles – en agissant comme un puissant stimulateur psychique.

Une séance de cryothérapie corps entier permet d’éliminer la sensation de fatigue, d’assouplir des muscles tendus ainsi que d’intensifier le passage sanguin dans les téguments et les organes internes. De plus, on constate une diminution des œdèmes due à une augmentation dans le corps du sujet, d’hormones à effet anti-inflammatoire et cicatrisant.

Ainsi, la cryothérapie est un excellent complément dans le traitement des différentes affections des organes locomoteurs, des maladies neurologiques, dans la prise en charge d’états post-traumatiques ou post-opératoires. C’est une aide efficace à la rééducation de patients souffrants de grandes douleurs ou présentant une spasticité musculaire prononcée. Ce type de traitement a également de très bons effets en médecine du sport ou en accompagnement des entraînements sportifs de haut niveau. Les temps de récupération se trouvent réduits et les sensations de douleurs suite à un effort intense ou à des chocs sont nettement diminuées.

On distingue généralement deux types de cryothérapie corps entier. Dans les deux cas il ne s’agit pas de thérapies curatives mais de thérapies d’appoints qui s’intègrent dans d’autres cycles de soins ou d’entraînements dans le cadre des sportifs de haut niveau.

Le premier type consiste à une utilisation ponctuelle d’une cabine de cryothérapie après un effort, un entraînement, ou dans le cadre d’un programme de remise en forme.

Le deuxième type est appelé cryothérapie complète et consiste, en général, en une succession quotidienne ou bi-quotidienne de séances de cryothérapie corps entier sans excéder 21 jours avec trois mois d’arrêt entre chaque cycle. Ce type de thérapie par le froid est indiqué en cas de pathologie lourde et en complément de soins médicaux ou d’une kinésithérapie.

Cryothérapie-bien-être

Les vertus du froid sur le bien-être sont très utilisées dans les pays nordiques et les pays de l’est. Le froid tonifie la peau, brule les graisses blanches et réduit la cellulite. Une façon naturelle et efficace de lutter contre le stress, les insomnies ou les migraines qui affectent votre quotidien. Par son action sur le système neuro-végétatif, la CCE rééquilibre votre organisme et gomme les effets pervers des dérèglements progressifs induits par notre mode de vie.

Dans le cadre du bien-être la Cryothérapie Corps Entier permet :

  • De favoriser l’élimination des amas graisseux qui sont responsables des troubles circulatoires.
  • De favoriser la circulation sanguine.
  • De réduire voire supprimer le gonflement des jambes.
  • De lutter contre la rétention d’eau.
  • D’accroitre la tonicité du corps et la fermeté de la peau.
  • De soulager ce qu’on appelle les «jambes lourdes».
  • D’améliorer de manière significative de nombreux troubles (Troubles du sommeil, dépression nerveuse et troubles d’anxiété, Asthme, Trouble de la proprioception de l’appareil locomoteur, Migraine).
iStock_000059570216_Large

Pour un surpoids :

Une solution naturelle à la surcharge pondérale. Par la dépense de calories nécessaire au maintien de la température centrale du corps, pendant et après la séance, la CRYO équivaut en 3 mn à une activité physique traditionnelle plus prolongée, mais si vous conjuguez les 2, les résultats ne seront que meilleurs. Les effets draînants de la CRYO vont «désengorger» votre tissu conjonctif sous-cutané et favoriser l’élimination des toxines tout en brûlant les graisses stockées en excès.

La répétition de séances bi ou tri-hebdomadaires (au total 15 à 20 séances) va entraîner des modifications hormonales qui vont agir comme un véritable « coupe-faim » naturel. Bien entendu, si vous associez une hygiène alimentaire correcte, votre objectif sera plus facilement atteint.

Pour la silhouette :

Plus encore que la lutte contre la surcharge pondérale, la Cryo permet d’affiner la silhouette en s’attaquant aux surcharges localisées. Elle a un effet draînant immédiat et un effet lipolyse retard au niveau de la cellulite par la destruction programmée des adipocytes (apoptose).
Adieu poignées d’amour et autres surcharges localisées… 2 à 3 séances par semaines pendant 4 à 6 semaines suffisent pour un résultat probant.

cryotherapie2

Dans le cadre de la pratique sportive, la Cryothérapie Corps Entier permet de détendre les muscles suite à des efforts intenses. Elle accélère l’élimination des déchets musculaires et favorise la circulation sanguine.

La CCE permet :

  • Le traitement des pathologies musculaires et inflammatoires (Entorses, Coups, Contusions musculaires, Cicatrisation, Lésions musculaires, Effet analgésique, Anti-inflammatoire, Anti-œdémateux, Tendinites, Limite les dommages tissulaires)
  • La récupération et l’amélioration de la performance et prévention (Récupération musculaire, Récupération fonctionnelle, Gain d’amplitude, Préparation physique aux surentraînements, Amélioration de la résistance aux infections).
  • Amélioration de la rééducation du sportif blessé, en phase de renforcement et/ou de ré-athlétisation.

La Cryothérapie Corps Entier permet une optimisation de la récupération, de la performance, des soins et d’augmenter la capacité d’entrainement de chaque athlète.

iStock_000061378110_Full-1

Rhumatologie :

Rhumatismes inflammatoires (arthrite, polyarthrite rhumatoide chronique, spondylarthrite ankylosante), fibromyalgie et myalgies (douleurs musculaires), arthrose (genou, hanche, …)

Neurologie :

Sclérose en plaque, spasticité musculaire, migraines et céphalées

Traumatologie :

Lésions musculaires, contusions musculaires, entorses, tendinites chroniques, post opératoire

Dermatologie :

Psoriasis, eczéma, lichen plan, dermatite atopique, sclérodermie

Les effets bénéfiques, ses contre-indications et son protocole

RD-REVERET187

La Cryothérapie Corps Entier reprend et amplifie les effets du froid appliqués localement. Ces effets sont expliqués par des phénomènes vasomoteurs, de neuroconduction et biochimiques. Il s’en suit une série de réaction en cascade ayant pour conséquence une accélération de la réparation tissulaire. Cette réaction biologique et naturelle agit comme un antalgique, un anti-inflammatoire et un anti-hémorragique sur le corps.

C’est le choc thermique qui est à la base des effets cliniques de la CCE. Pendant quelques minutes, le corps entier est exposé à une température pouvant aller jusqu’à -140°C. L’objectif est de stimuler le corps humain de façon à déclencher les réflexes de lutte contre le froid extrême.

Un effet antalgique :

Le froid va permettre de réduire et dans certains cas éliminer la douleur. Les thermorécepteurs (les récepteurs qui mesurent la variation de température cutanée) du derme sont tous exposés au froid sec. Cet abaissement de température soudain induit un choc thermique qui déclenche un ralentissement de la conduction nerveuse. Moins de messages douloureux parviennent au cerveau.

Un effet anti-inflammatoire :

L’effet du froid provoque une vasoconstriction, soit une diminution du calibre des vaisseaux sanguins, nous observons ainsi une diminution du gonflement des articulations lié à la vasodilatation lors d’une inflammation.

Un effet myorelaxant :

Les muscles sont détendus et le patient ressort avec une sensation de bien-être.

iStock_000063385989_XXXLarge

La Cryothérapie du corps entier est contre indiquée pour les personnes souffrant de :

  • Antécédent cardio vasculaire
  • Hypertension artérielle non soignée
  • Pace Maker / dispositif sous cutané
  • Epilepsie
  • Grossesse connue
  • Tumeur en cours de soin
  • Syndrome de Raynaud prononcé ou Allergie au froid
  • Infection cutanée bactérienne ou virale
  • Infection aïgue en cours
  • Prise récente d’alcool ou de drogue

A renseigner, cependant non contre-indiqué (*depuis – 6 mois) :

  • Affection respiratoire (asthme, broncho-pneumopathie)*
  • Angine de poitrine*
  • Thrombose veineuse profonde/phlébite*
  • Intervention chirurgicale*
iStock_000061658094_XXXLarge

Avant de débuter un traitement de CRYOTHERAPIE, un questionnaire de santé, une décharge et/ou un consentement éclairé sont demandés  et signés (ou à défaut un certificat médical de non-contre-indication).

Fiche d’information médicale et de consentement éclairé à télécharger ici.

En fonction de l’objectif à atteindre ou de l’indication thérapeutique, le nombre de séances varie. Des séances occasionnelles à la demande pour la récupération chez les sportifs. Des cures de 10 à 20 séances quotidiennes ou bi-quotidiennes dans les affections rhumatismales ou de 2 à 3 séances hebdomadaires pour les problèmes de surcharge pondérale ou la lutte contre la cellulite

Déroulement et précautions de la séance

RD-REVERET184

La source de froid du CRYOSAUNA est l’évaporation dans le générateur de basses températures d’azote liquéfié provenant du réservoir cryogénique extérieur.

La température de traitement nominale est comprise entre -120 °C et -150 °C, le CRYOSAUNA est équipé avec un sol mobile qui s’adapte à la hauteur de chacun. Ainsi, l’utilisateur debout n’est immergé que jusqu’aux épaules avec la tête au dessus du niveau des gaz froids ce qui lui permet de respirer l’air ambiant sans nécessiter le port d’une protection sur la bouche. Un système d’extraction des gaz est installé pour aspirer les vapeurs d’azote émises lors du fonctionnement de l’appareil.

Une période de mise en température prenant entre 5 et 10 minutes est nécessaire au début de chaque cycle d’utilisation du CRYOSAUNA.

Lors d’une séance, l’utilisateur de la cabine est vêtu de vêtements de protection obligatoires qui sont des gants et des chaussettes de coton épais ainsi qu’un maillot de bain et des sabots en bois.

A la fin d’une séance, le sol redescend automatiquement, l’opérateur aide l’utilisateur à sortir de la cabine et aide le prochain utilisateur à y entrer. Ce processus se répète pour chaque participant.

Le Cryosauna dispose du marquage CE médical (1451)

Après s’être équipé pour la séance et après une prise de tension artérielle, le patient pénètre dans le Cryosauna sous la surveillance d’un personnel  qualifié. Dés la fermeture de la porte, un vérin est actionné de manière à maintenir la tête du patient hors de la zone froide. La sensation de froid perçue est très supportable et, passées les 40 premières secondes, cette sensation diminue progressivement. L’opérateur est constamment auprès du patient et s’informe de son ressenti. La séance peut être interrompue à tout moment, à la demande du patient.

Dés la fin du cycle de traitement, le patient ressent un soulagement immédiat et un sentiment de bien-être. La température cutanée passe de 29/33° à 5/15° selon les zones et revient à la normale dans les 5/10mn qui suivent l’exposition. A la sortie du Cryosauna, la température centrale a peu varié (-0,2 à -0,3° en général).

La vasoconstriction de surface provoquée par la cryo laisse place  progressivement à une vasodilatation visible par le changement de couleur cutanée.

RD-REVERET182
  • Pas d’activité sportive 1/2 heure avant la séance de cryothérapie.
  • Pas de douche ou de bain 1/2 heure avant la séance de cryothérapie.
  • Changer tout vêtement humide.
  • Enlever les lentilles de contact.
  • Enlever tout élément métallique (bijoux, piercing…).
  • Détecter toute plaie cutanée récente.
  • Protéger les cicatrices (sparadraps,…) et les zones sensibles au froid.